COURS / Quelles sont les différentes méthodes de vente ?

Revenir au menu précédent : U41 DRCV / Thème 5 : Vendre

 

Le libre-service (LS)

Le libre-service est la méthode de vente la plus utilisée dans nos magasins. Pourquoi ? Car le client est totalement autonome, il n’y a pas besoin de vendeurs.

Le libre-service ne nécessite ainsi que des employés libre-service pour réapprovisionner les rayons, les agencer (rôle du manager), assurer sa propreté…

 

Le libre-service est orienté autour de deux conditions :

  • Le client doit pouvoir se saisir en toute autonomie du produit qu’il souhaite.

 

  • Le client est capable de se rendre en caisse avec son produit sans l’intervention d’un employé du magasin.

 

 

Le libre-service assisté (LSA)

Le libre-service assisté fonctionne exactement de la même manière que le libre-service : le client est capable de se saisir en toute autonomie du produit qu’il souhaite, et de l’acheminer en caisse.

         La principale différence est que le client a la possibilité de recourir à un vendeur s’il le souhaite. Il peut ainsi se faire conseiller en cas de doutes ou pour plus de renseignements.

         Le LSA est principalement utilisé dans les GSS : les grandes surfaces spécialisées.

Exemple : Décathlon / Darty / Top Office / Leroy Merlin…

 

La vente traditionnelle

On l’appelle parfois vente assistée. Le client doit avoir systématiquement recours au vendeur pour devenir acquéreur du produit.

 

Pourquoi ?

  • Des raisons d’hygiène: les métiers de bouche (boulangerie / pâtisserie / boucherie…).

 

  • Par réglementation: la pharmacie.

 

  • Des raisons de volume ou de poids: les négoces de matériaux.

 

  • Par mesure de protection: le parfait exemple est la vitrine scellée avec un cadenas pour les objets de valeur (bijouterie, grands vins…)

 

  • Non disponible en front office: les services par exemple.

 

La vente automatique

Cette méthode de vente est totalement automatisée. Le consommateur est capable de visualiser son offre, de s’en porter acquéreur et de payer de manière totalement autonome.

Exemples : machines à café ; distributeurs de boissons ; snacking ; parapharmacie ; dépôt de pain…