COURS / Quels sont les moyens de formation pour les salariés ?

Revenir au menu précédent : U3 CEJM / Thème 5 / JURIDIQUE : Les formes de relations de travail et de contrats

 

En tant que salarié, il est possible de faire évoluer son contrat de travail. Un contrat de travail n’est jamais définitif et peut être modifié par des avenants de contrat.

Il existe 4 manières de faire évoluer son activité :

  • La formation professionnelle
  • La modification du contrat de travail
  • La modification des conditions de travail
  • La modification du statut juridique de l’employeur

 

L’importance de la formation

Pour le salarié

La formation professionnelle est un droit mais surtout un devoir. Les employés sont tenus de se former pour maintenir leur niveau de compétence. En principe, refuser des formations est un motif de licenciement pour l’employeur.

 

Pour l’employeur

La formation professionnelle est un devoir qu’il doit assurer à ses employés. On dit qu’il doit maintenir leur employabilité.

L’employabilité consiste à maintenir le niveau de compétences des salariés à celui du marché du travail actuel. Les compétences s’améliorent ou changent, et donc l’employeur doit permettre à ses employés de les acquérir.

 

Le plan de formation

Le plan de formation est un document rédigé par l’employeur et qui est disponible par l’ensemble des salariés. Ce document permet de récapituler l’ensemble des formations disponibles tout au long de l’année en cours. Il s’agit de formations internes ou réalisées par des prestataires de formation, en lien direct avec les métiers des salariés.

 

Exemple : en grande distribution, le plan de formation peut comporter des formations en merchandising ; sur les métiers traditionnels (boucherie/charcuterie…) ; sur la relation client ; sur la manutention ; la sécurité au travail ; etc.

 

Toutes ces formations ont été choisies par l’employeur dans l’intérêt de faire progresser son entreprise. Des salariés mieux formés ; ce sont des salariés plus productifs…

 

Le compte personnel de formation

Habituellement, vous entendrez parler de ce compte sous son abréviation : CPF. Il s’agit d’un dispositif rattaché à chaque personne. Chaque employé a son propre compte CPF.

Ce compte est crédité chaque année d’un nombre d’heures de formation qui se cumulent tant qu’elles n’ont pas été prises. 24 heures par an les 5 premières années, puis 12h par an.

Le CPF peut être utilisé justement pour suivre les formations du plan de formation ou d’autres formations proposées par l’organisme en charge de ce dispositif : les OPCA.

 

Remarque : Pour connaître cet organisme, renseignez-vous auprès de la DRH, elle vous guidera sur les procédures à réaliser pour consulter son compte et l’utiliser.

 

Le compte individuel de formation

Comme le CPF, ce compte est plutôt connu sous son abréviation : CIF. Ce dispositif te permet de prendre un congé. Vous pouvez vous absenter de votre lieu de travail pour suivre une formation, tout en maintenant son niveau de salaire.

Le CIF peut être pris pendant un an, renouvelable une fois. C’est le moyen le plus utilisé pour réaliser des reconversions professionnelles ou pour lancer une entreprise.

Ce dispositif vous permet de vous absenter pendant 2 ans, et en cas d’échec, de reprendre le poste que vous aviez dans votre entreprise.

 

Remarque : pour pouvoir bénéficier du CIF, il faut un minimum d’ancienneté et avoir cotisé suffisamment pour la formation.

 

La validation des acquis par l’expérience

La validation des acquis par l’expérience est plus connue sous le nom de VAE. Ce dispositif est accessible à tout employé, sous condition d’un certain niveau d’expérience.

La VAE permet à l’employé de faire valoir son expérience professionnelle en vue d’obtenir un diplôme équivalent. Donc si vous en avez marre des études, ne vous en faites pas, vous aurez la possibilité d’acquérir vos diplômes par l’expérience.

Une VAE se déroule sous 6 à 12 mois, où il faut former un dossier professionnel qu’il faudra présenter à un jury. Ce dossier professionnel est basé sur l’expérience métier du diplôme visé.

 

Remarque : pourquoi faire valoir son expérience pour obtenir un diplôme ?

  • Pour accéder à la fonction publique, il faut un niveau de formation selon les métiers visés. Allant de CAP/BEP à Bac+5.
  • Pour avoir un salaire plus important : le niveau de salaire dépend aussi du diplôme obtenu. En obtenant ce diplôme, vous pourrez le faire valoir et réclamer une augmentation.
  • Pour sa satisfaction personnelle
  • Pour postuler à un nouvel emploi : vous êtes peut-être entré dans votre entreprise au bas de l’échelle puis vous avez privilégié la promotion interne. Avec ce diplôme, vous pourrez postuler à un poste supérieur dans une autre entreprise.