COURS / Quels sont les moyens de paiement pour une entreprise ?

Revenir au menu précédent : U5 GESTION / Thème 1 : Comprendre l'entreprise

 

Les deux manières d'effectuer un paiement

En droit, le contrat de vente est un acte par lequel le vendeur s’engage à fournir le bien ou service, et l’acheteur s’engage à le payer au montant convenu.

Il existe deux manières d’effectuer un paiement :

  • Le paiement au comptant: on paie directement la commande
  • Le paiement à crédit: on bénéficie d’un délai de paiement pouvant aller jusqu’à 90 jours.

 

Un vocabulaire spécifique

          Afin de ne pas se tromper dans les échéances de paiement, il faut bien comprendre ses conditions de paiement lorsqu’elles sont à crédit. Pour bien illustrer, on va imaginer que l’on est le 20 Novembre.

  • Règlement fin de mois = on règlera le 30 Novembre
  • Règlement à 30 jours = on règlera le 20 Décembre
  • Règlement à 30 jours,fin de mois = on règlera le 31 Décembre
  • Règlement à 30 jours, fin de mois, le 10 = on règlera le 10 Janvier

 

Les moyens de paiement en BtoC

          Pour rappel, quand on dit que c’est en BtoC, cela veut dire que c’est entre un professionnel (comme un commerçant) et un particulier. Ce dernier a plusieurs possibilités pour régler ses achats.

  • Payer en espèce: il s’agit de la monnaie fiduciaire (les billets) et divisionnaire (la monnaie). Les paiements sont limités à 3000 EUR maximum en espèce pour un paiement. D’ailleurs, il est tout à fait possible de recevoir son salaire en espèce, dans une limite de 1500 EUR.

 

  • Payer en chèque bancaire ou postal: il s’agit du moyen de paiement qui était le plus utilisé jusqu’en 2002. En fait, en faisant un chèque, le client (appelé « le tireur ») ordonne à sa banque (appelée « le tiré ») de reverser cette somme d’argent au vendeur / commerçant (appelé « le bénéficiaire »). 

 

  • La carte bancaire: tu le sais très bien, c’est désormais le moyen de paiement privilégié. Le client règle directement au comptant avec le prélèvement d’une commission prélevée par la banque lorsque le commerçant reçoit le paiement.

 

  • D’autres types de cartes: il est désormais possible de payer avec des cartes spécifiques qui s’approvisionnent ou qui sont créditées. Par exemple, les cartes La Fnac, les cartes Paypal…

 

Les moyens de paiement en BtoB

          Les moyens de paiement en BtoB (donc entre professionnels) sont différents car souvent ils accordent des délais de paiement.

  • Le prélèvement automatique: c’est l’exemple précis des abonnements téléphoniques, d’électricité ou de gaz.

 

  • Le virement bancaire: le client ordonne sa banque de verser un certain montant au compte bénéficiaire.

 

  • Les effets de commerce: ils permettent de formuler une créance avec des délais de paiement. Il en existe deux types : le billet à ordre et la lettre de change.

 

La lettre de change

          Ce moyen de paiement s’apparente au chèque bancaire, à la différence que celui-ci accepte un délai de paiement. Dans ce cas, le client (= le tireur) qui a acheté son produit ordonne à sa banque (= le tiré) de reverser au vendeur (= le bénéficiaire) le montant de la transaction, à une échéance donnée.

Par comparaison, pour le chèque bancaire, la transaction se fera presque automatiquement (quelques jours de délais de traitement seulement). Alors qu’avec une lettre de change, le paiement peut se réaliser dans 30, 60 jours ou plus…

 

Le billet à ordre

          Il fonctionne avec les mêmes termes que la lettre de change : le tireur / le tiré et le bénéficiaire. Le billet à ordre est à l’initiative du client (le tireur) qui s’engage à payer une somme d’argent à une échéance donnée.

Remarque : les effets de commerce permettent d’officialiser une dette envers un fournisseur et de pouvoir se les faire financer par une banque. En effet, contre des intérêts, il est possible de se faire racheter ses effets de commerce afin de pouvoir disposer tout de suite de sa trésorerie, et ne pas attendre le délai de paiement.