COURS / Quels sont les moyens de redistribution pour lutter contre les inégalités ?

Revenir au menu précédent : U3 CEJM / Thème 2 / ECONOMIE : Réguler l'activité économique pour l'Etat

 

Quels sont les enjeux ?

L’objectif principal de la redistribution est de lutter contre les inégalités économiques et sociales dans un pays. Il s’agit d’assurer une certaine protection sociale (chômage ; santé : vieillesse…) et d’accorder diverses aides financières.

 

Qu’est-ce que la notion « d’Etat providence » ?

Un Etat providence est un Etat qui intervient pour réduire les inégalités issues de l’inégale répartition des revenus. Il fournit ainsi des services gratuits ou quasi-gratuits pour donner une chance à tout le monde (éducation ; santé ; retraite…).

 

Les deux types de conceptions

Il existe deux types de politiques de redistribution :

  • La conception Bismarkienne : cette conception repose sur les principes de l’assurance. C’est-à-dire que seuls ceux qui ont cotisés peuvent bénéficier de cette protection. C’est notamment le cas de l’assurance chômage.

 

  • La conception Bévéridgienne : cette conception repose sur les principes de solidarité. C’est-à-dire que tout le monde peut en bénéficier, quel que soit son niveau de revenu. C’est notamment le cas de la santé.

 

Les revenus de transfert ou transferts sociaux

Il s’agit des aides versés aux ménages. Il en existe deux types :

  • La redistribution horizontale : quel que soit notre classe sociale, tout le monde peut en bénéficier. Il s’agit surtout de revenus financés par les actifs pour les chômeurs ; par les personnes en bonne santé pour ceux qui sont malades ; par les actifs pour les retraités…

 

  • La redistribution verticale : celle-ci dépend des revenus. C’est notamment le cas des allocations familiales (CAF…)

 

Quels sont les instruments de l’Etat ?

Pour effectuer sa politique de redistribution, l’Etat peut avoir recours :

  • Aux prélèvements obligatoires comme l’impôt.
  • Aux cotisations sociales
  • Aux taxes

 

Qu’est-ce que l’impôt proportionnel ? Qu’est-ce que l’impôt progressif ?

  • Le calcul proportionnel : on applique un taux de prélèvement identique quel que soient les ressources du contribuable. C’est notamment le cas de la TVA à 20%.

 

  • Le calcul progressif : c’est le cas de l’imposition. En fonction du niveau de revenu, on est imposé à un taux différent.

 

La politique de redistribution peut-elle être remise en cause ?

Si la redistribution a de nombreux avantages, elle peut être très controversées vis-àvis des points suivants :

  • « L’impôt tue l’impôt ». Lorsque les prélèvements obligatoires sont trop importants, les ménages effectuent un choix : celui de travailler plus mais d’être imposé plus ; ou celui de consacrer son temps à des activités de loisir. Celle-ci ne sont pas aussi productives pour l’économie. « L’impôt tue l’impôt ». Cette fois-ci, à force d’être trop imposé, on assiste à un exil fiscal.

 

  • Le déficit de la sécurité sociale. La sécurité sociale comprend la maladie ; la vieillesse ; la famille et les accidents de travail. Le déficit est estimé à plusieurs milliards et ne cesse de grandir…