COURS / Qu'est-ce que le merchandising et pourquoi s'en servir ?

Revenir au menu précédent : U42 ADOC / Thème 7 : Mettre en valeur l'offre de produits et de services

 

SOMMAIRE du cours complet :

Qu'est-ce que le merchandising ? Pourquoi s'en servir ?

Quels sont les trois types de merchandising ?

Qu'est-ce qu'un planogramme ?

Comment utiliser le parcours client ?

Comprendre les stratégies d'agencement et de cohérence des univers de produits

Quelles sont les logiques de présentation d'un rayon ?

Quelles sont les stratégies de positionnement des produits au sein d'un rayon ?

Qu'est-ce que le marketing sensoriel ?

Comment utiliser la PLV, l'ILV et la théâtralisation des rayons ?

 

Qu'est-ce que le merchandising ?

Le marchandisage (terme français) regroupe l’ensemble des techniques qui visent à mettre en valeur l’offre de produits ou de services.

L’objectif principal est d’optimiser la visibilité de l’offre pour rendre le produit plus attractif, et ainsi améliorer les ventes. Le marchandisage comprend notamment l’agencement de ton rayon.

 

Quels sont les objectifs visés par ces techniques ?

Les enjeux ou objectifs du marchandisage sont nombreux. En tout cas, souviens-toi que l’objectif principal est d’augmenter le chiffre d’affaires du magasin.

  • Se différencier de la concurrence: en adoptant un certain mobilier, ou une façon de ranger les produits par exemple.

 

  • Déclencher les achats d’impulsion: comme tu dois le savoir, chaque produit n’est pas mis au hasard dans la surface de vente. Chaque emplacement est réfléchi. Le marchandisage participe à faire des achats d’impulsion, c’est-à-dire des achats qui n’étaient pas prévus par le client à son entrée dans le magasin.

 

  • Augmenter le flux de clients: c’est notamment le cas des UC dans les centres commerciaux ou qui ont une vitrine. En jouant avec les outils du marchandisage, tu seras capable d’attirer plus de gens dans ta boutique.

 

  • Fidéliser la clientèle: le marchandisage englobe notamment la manière dont sont positionnés les produits. En facilitant la recherche du client tu les rendras plus satisfait (car gain de temps). Ainsi, ils seront amenés à revenir plus fréquemment.

 

  • Prolonger le temps passé dans le rayon: cette idée va un peu à l’encontre de la précédente idée. En fait, il s’agit de mettre les produits les plus demandés en bout de rayon pour que le client traverse l’intégralité du rayon, et qu’il ait une visibilité de tous les produits. Ainsi, peut-être qu’il s’arrêtera sur un autre produit qu’il n’avait pas prévu d’acheter.

 

  • Augmenter le panier moyen et l’indice de vente: c’est étroitement lié aux achats d’impulsion. Le client va acheter plus que ce qu’il avait prévu. Ainsi, en caisse, il aura plus de produits et ainsi un panier beaucoup plus élevé (en EUR).

 

  • Augmenter les achats complémentaires: en réfléchissant bien à la disposition des produits, on peut vendre des produits liés entre eux. Le parfait exemple est la chantilly juste à côté des fraises.

 

  • Orienter le choix des clients: le marchandisage comprend principalement l’agencement du rayon. Quel produit mettre à quel endroit ? Tu peux ainsi mettre tes produits les plus rentables à hauteur des yeux des clients ou les plus faciles d’accès.

 

  • Faciliter le travail des ELS (employé libre-service) : si tu ne sais pas ce qu’est un ELS, il s’agit en fait du personnel affecté au réapprovisionnement des rayons. En organisant de manière intelligente et méthodique tes rayons, tu faciliteras leur travail. Ils trouveront rapidement où mettre chaque produit livré.

 

  • Mettre en avant l’image et le positionnement de l’enseigne: grâce au marchandisage tu peux mettre en avant les fameux MDD de ton enseigne. Une MDD est la marque de ton magasin.

 

Remarque : Comme tu peux le voir, il y a de très nombreux objectifs au marchandisage. N’oublie pas que l’objectif commun et principal du marchandisage est l’augmentation du C.A.